Avis d'ébullition d'eau  |  Les résidents doivent faire bouillir l’eau au moins une minute avant de la consommer.
50px

Municipalité 

50px
Bloc texte

Bienvenue à Saint-Adolphe-d'Howard

Perché à 370 mètres au-dessus du niveau de la mer et lauréat de plusieurs prix nationaux en tourisme et environnement, notre pittoresque village est situé au bord du Lac Saint-Joseph, le plus grand des 85 lacs de la municipalité.

La municipalité de Saint-Adolphe-d’Howard offre aux citoyens des activités de loisirs : physiques, sportives, culturelles, artistiques et intellectuelles, ainsi que la mise en place d’infrastructures et de nombreux équipements récréatifs afin de développer le bien-être collectif de la communauté.

La municipalité est également l’endroit idéal pour les activités de plein air. Venez découvrir la qualité de nos services et la diversité de nos aménagements.

Avec ses parcs riverains, ses plages, son réseau de sentiers quatre saisons, Saint-Adolphe-d’Howard vous séduira.

50px
Bloc texte

Plan stratégique

Réinventer notre municipalité

À la suite d'un processus de consultation publique, Saint-Adolphe-d'Howard a été décrite comme:

•Une destination plein air accessible pour tous offrant une grande variété d’activités de plein air, souvent gratuites.
•Une destination qui a conservé son caractère authentique.

La présence d’attraits naturels à même le village en font un endroit à fort potentiel de développement. Saint-Adolphe-d’Howard est une municipalité propulsée par le plein air prête à accueillir tous ceux et celles qui veulent se réaliser dans un cadre de vie durable qui respecte la nature. 

Divers points ont été déterminés afin de procéder à la revitalisation de la municipalité:

50px
Bloc texte

La municipalité s'est dotée d'un nouveau logo et slogan : Saint-Adolphe-d'Howard, naturellement accueillante. Elle a également mis au goût du jour son site web. Une image mettant en valeur ses attraits touristiques, son côté accueillant et chaleureux et sa vision de développement durable.

50px
Bloc texte

Pratiques et responsables, dans un cadre de vie sain, des parcours ont été prévus afin de reliés la station de sports du Mont-Avalanche, les Habitation d'Howard, la Maison des jeunes, l'école du village, le jardin communautaire, l'église, le centre de la petite enfance et le centre de plein air.

50px
Bloc texte

•Réfection des routes sur l’ensemble du territoire pour couvrir de plus grandes surfaces, contrôler l’érosion et éviter les réparations temporaires, le tout dans un esprit de qualité et de durabilité des routes.
•Remplacer et améliorer les équipements vieillissants et désuets de la Station de sports Mont Avalanche par des équipements de qualité répondant aux nouvelles normes.
•Réfection complète du chemin de l’Avalanche dans le but d’améliorer l’accessibilité à la station de façon sécuritaire pour tous les visiteurs.

50px
Bloc texte

CENTRE PLEIN AIR & MONT AVALANCHE

Remise en état des sentiers

•Faciliter l’accès aux gens de tout âge (familles, jeunes enfants, aînés)
•Offrir plusieurs niveaux de difficultés
•Retirer les roches dangereuses
•Surélever les sentiers pour favoriser l'écoulement des eaux sur les côtés,
•Refaire les ponceaux
•Adoucir les pentes
•Retirer plusieurs souches d’arbres
•Adoucir les courbes et travailler leurs angles
•Construction de pont

50px
Bloc texte

PAR ET POUR LES CITOYENS

En 2021, la Municipalité présentera un poste budgétaire réservé uniquement aux projets soumis par les citoyens, pour les citoyens.

Une occasion en or pour les résidents de contribuer à l’âme du village afin de le rendre vivant et attrayant.

La Municipalité priorisera les projets à valeur durable qui auront un impact direct sur la communauté.

50px
Bloc texte

Construction d’un nouveau bâtiment municipal avec l’aide financière du ministère de la Culture et des Communications.

Abritant notamment une nouvelle bibliothèque, une salle communautaire (centre de mesure d’urgence), une salle d’exposition et une aire de détente, ce lieu à la fine pointe de la technologie, deviendra un monument emblématique de la Municipalité.

Cette initiative aura un effet grandiose au sein de la communauté.

50px
Bloc texte

Le rez-de-chaussée revampé et repensé!

•Nouvelles valeurs
•Environnement accueillant et chaleureux
•Espace vivant et fonctionnel
•Meilleur accueil des citoyens
•À l'écoute des besoins de la population
•Aire d’attente améliorée
•Espaces de travail plus privés entre les différents départements
•Espaces favorisant la proximité nécessaire aux collaborations entre les employés
•Harmonie et synergie interpersonnelle

50px
Bloc texte

En 2020, la Municipalité installera des bornes de recharge électrique au village. Ainsi les citoyens et les villégiateurs seront en mesure de trouver une réponse à leurs besoins. Cette initiative est en lien direct avec le désir du conseil municipal de respecter l’environnement et de favoriser le développement durable.

50px
Bloc texte

Historique

Saint-Adolphe-d’Howard se raconte…

Le territoire de Saint-Adolphe-d’Howard fait partie du Bouclier canadien et du comté provincial d'Argenteuil, dans un secteur incomparable des Laurentides, parsemé de plus de 85 lacs dont le lac Saint-Joseph et le lac Sainte-Marie, lesquels sont nichés à 1200 pieds au-dessus du niveau de la mer, dans la province du Québec, au Canada.

Les premiers défricheurs y font leur arrivée vers 1864 dans l'extrême sud et l'extrême nord du territoire.

Le premier quartier, Francistown, a été érigé sur les bords du lac Sainte-Marie avec l'implantation d'un moulin à scie aux fins de l'exploitation forestière du bois d'œuvre, très recherché pour l'impression des journaux.

Une première chapelle est érigée en 1877 à proximité du lac Saint-Joseph.

En 1883, un décret gouvernemental autorise la création de la Municipalité du Canton Howard, nommé en l'honneur de Sir Frederic Howard. Les premiers colons sont déjà installés sur quelques lots bordant le lac Saint-Joseph.

En 1906, le premier hébergement pour les voyageurs de passage voit le jour, il s’agit de l'Hôtel de Jos Doré, bâtiment existant encore, mais connu surtout comme l'Hôtel des Pins (hôtel de villégiature et de vacances).  À partir de 1907, des touristes commencent à s’installer dans des chalets qu’ils font construire sur le chemin de Lapointe, dans la baie des professeurs.

En 1914, une Église en bois est érigée face au lac Saint-Joseph, à son emplacement actuel. Elle a été rénovée à l'occasion du Centenaire, avec un beau clocher bleu et garni d'un coq fabriqué par l'artiste de grande réputation Claude Huot.

Dès 1928, Bell Téléphone installe les poteaux nécessaires pour le service du téléphone, mais l'électricité est disponible seulement en 1947 dans le village et vers les années 60 sur tout le reste du territoire.

En 1939, un décret du gouvernement provincial autorise un changement de nom pour « Municipalité de Saint-Adolphe-d'Howard ».

Le quai en bois du lac Saint-Joseph est remplacé par un quai de béton, par le gouvernement fédéral, durant la 2e guerre mondiale, afin de pallier le chômage.

En 1950 survient la construction du Couvent Maria Goretti en remplacement de la petite école située, à l'arrière du même terrain. L'édifice sera ensuite occupé par l'Hôtel de Ville, à l'emplacement actuel, en 1972.

Nous avons tous un moment de célébrité, et Saint-Adolphe-d'Howard aussi.

En 1951, le premier film en couleurs au Canada est tourné chez nous :

Titre : « Étienne Brûlé, gibier de potence »

Productions Carillon, distribué par France-Film

Vedettes connues : Guy Hoffman, Paul Dupuis, Ginette Letondal et Gabriel Gascon et quelques citoyens adolphins, comme figurants.

Dans les années 60, les trottoirs de bois sont remplacés par des trottoirs en asphalte comme le pavage noir de la rue Principale (futur Chemin du Village).

Le gouvernement du Canada a choisi le secteur du lac Saint-Denis pour construire une Station des Forces armées canadiennes en 1952, la base militaire a cessé ses opérations en 1985.

Dans les années 60 et 70, des dizaines de promoteurs immobiliers ont envahi le territoire et fondé des secteurs de villégiatures en bordure de certains des 85 lacs de la municipalité. 

Un projet de toponymie officialise, en 1978, les noms de tous les chemins, rues et avenues du territoire incluant la numérisation de tous les bâtiments résidentiels et commerciaux déjà érigés.

En 1983, la municipalité a fêté son 100e anniversaire.

 

Préparé par : La Société d'histoire de Saint-Adolphe-d'Howard

50px